El Khomri, Carlos Ghosn aussi

La Loi El Khomri (ou Loi Travail) pourrait bien donner des idées à la direction de Renault pour son nouvel accord de compétitivité prévu en 2017. Avec cette loi, un accord d’entreprise pourrait déroger au code du travail et aux conventions collectives sur de nombreux sujets : temps de pause, de repos et d’astreinte, allongement de la durée journalière et hebdomadaire de travail, diminution des majorations d’heures supplémentaires, tri-annualisation du temps de travail, baisse de salaire…
Ras-le-bol des droits sociaux rabotés et des salaires bloqués. Tous en grève et dans la rue jeudi 31 mars !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.