Du pôle régional au pôle emploi

Lors de la 2ème réunion sur la « compétitivité », la direction a annoncé son intention de répartir les usines en deux pôles régionaux : Ouest (vallée de la Seine, Choisy, Le Mans) et Nord-Est (STA, Douai, MCA, SOVAB). Elle veut « mutualiser » les fonctions support (c’est-à-dire réduire les coûts en supprimant les doublons) et « fluidifier les mouvements des collaborateurs au sein d’un pôle ».
La GPEC permet déjà des prêts de salariés d’un site à l’autre, mais au volontariat. Avec la création des pôles, la direction pourra imposer ces mobilités, et réduire les incitations financières, et continuer de vider certains sites : un plan social déguisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.