Drive the dividends

Le nouveau plan de Renault fixe comme « objectif stratégique » une « politique de dividendes compétitive » ! Le dividende a augmenté de 31 % l’an dernier, où Renault a versé 917 millions aux actionnaires. Mais ce n’est pas assez. A quand une politique salariale compétitive ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.