Diviser pour mieux régner

Le poste qu’occupait Tavares est désormais scindé en deux. De quoi réduire le pouvoir d’un Tavares-bis qui voudrait prendre la place de l’omni-président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.