Disparition des AGS : au voleur !

Cette année comme en 2013, les ETAM n’auront pas d’AGS. Côté Augmentations Individuelles, ce n’est guère mieux : 0,8 %. Une moyenne, car 50 % des ETAM n’auront pas d’AI.
La direction va même plus loin dans l’individualisation des rémunérations en mettant en place une prime de performance individuelle : 500 € pour 40 % des ETAM. Loin de récompenser soi-disant les meilleurs, l’objectif est de justifier le coup de froid sur les salaires, en mettant les salariés en compétition. Une prime arbitraire et loin du compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.