Directeur échaudé craint l’eau froide

La venue de Tavarès au Diapason mercredi a été tenue secrète. La direction de la DIESC redoutait un comité d’accueil des salariés, comme à Lardy en février. Comme quoi, c’était une bonne idée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.