Dieselgate : la bande des quatre

Après VW, Fiat Chrysler et Renault, une information judiciaire vient d’être ouverte contre PSA pour « tromperie » sur le Diesel. Chez PSA comme chez Renault, les directions sont formelles : il n’y a pas de fraude et il faut « éviter tout amalgame ». Des capitalistes sincères et honnêtes ? Ca se saurait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.