Deux entreprises, une même politique

Chez Nissan aussi, les suppressions d’emploi sont à l’ordre du jour. Nissan comptait 142 900 salariés en mars 2014, soit 14 400 de moins qu’en 2012. Les salariés de Nissan payent ainsi le prix de la « convergence ». Au nom sans doute de la même chasse aux doublons que l’on subit ici aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.