Des sales coups en préparation

La restructuration de l’ingénierie-tertiaire, dont l’objectif est de supprimer 20 % des postes, sera présentée en CCE le 10 avril. La loi n’empêchait pas la direction d’en discuter avant avec les salariés. D’ailleurs elle le fait avec la hiérarchie. Les salariés devront donc s’imposer pour faire entendre leur avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.