Des quotas pour diviser

75 % des cadres toucheront une prime de 3 % ou 4% de leur forfait annuel (entre un tiers et la moitié d’un mois de salaire). Certains n’auront rien. 15 % auront entre 4 et 6 %. Et environ 10 %, les « superformants », toucheront entre 8 et 10 %. C’est le manager qui décide du montant en fonction de la note donnée à l’entretien individuel. Les super-privilégiés toucheront la Part Variable Groupe (ex-PPG). Difficile de faire plus inégalitaire et arbitraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.