Des postes pas perdus pour tout le monde

Suite à la négociation du 29 janvier sur l’accord de compétitivité, la direction annonce trois aménagements. Les compteurs de temps seraient plafonnés à 15 jours au lieu de 10, et il serait possible de monétiser davantage ses jours acquis. La mutualisation des fonctions support ferait l’objet d’une commission de suivi avec les syndicats. Et un observatoire veillerait aux détachements obligatoires.
Des aménagements à la marge qui ne changent rien… et qui donneront juste quelques postes dans des commissions aux syndicalistes signataires chargés de veiller au bon déroulement des suppressions de postes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.