Des médecins dénoncent

Dans leur rapport annuel 2011, les observations des infirmiers et médecins du travail de Guyancourt sont éloquentes : surcharge de travail, effet néfaste du système de notation des entretiens individuels, surengagement professionnel, perte de sens et de motivation, mesures de prévention collectives des risques psychosociaux d’une « timidité excessive »…
Un mal être des salariés du TCR auquel le service médical n’échappe pas lui-même : manque de moyens informatiques, locaux et effectifs insuffisants, nouvelle démission d’un médecin… Et un rapport qui vaut toutes les enquêtes Hay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.