Des grèves ! Où ça ?

Les salariés de Renault-Bursa ont repris le travail la semaine dernière après avoir ont obtenu plusieurs primes (dont deux immédiates d’environ un mois de salaire), le paiement de leurs 13 jours de grève, la reconnaissance de leurs propres délégués (et pas ceux du syndicat unique et obligatoire Türk-Metal)…
Mais pas un mot de cette grève sur Declic ni dans Global, le soi-disant « magazine des salariés du Groupe Renault ». Des salariés ou de la direction ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.