Des départs sans parachute doré

En cas de modification de l’âge légal de départ à la retraite, l’accord compétitivité prévoit que « les signataires conviennent de se rencontrer pour examiner d’éventuels ajustements. » Alors que le gouvernement prépare une nouvelle réforme des retraites, Renault ne veut pas s’engager à garantir les revenus des salariés dont il ne veut plus. Méfiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.