Des clubbers au TCR

Ne pas confondre avec les adeptes du dance-floor : il s’agit des membres du Club des actionnaires, ces « petits » actionnaires dont Renault prétend qu’ils représentent le caractère public de son capital.
Mais si 63 % du capital de Renault est ouvert au public, les actionnaires individuels n’en possèdent que 10 %. L’immense majorité du capital public est détenu par des institutionnels, comme Norges Bank (un fonds pétrolier norvégien) ou The Capital Group Companies (un des trois plus gros fonds de pension mondial) qui ont chacun près de 5 % des actions Renault. Autant dire que les petits actionnaires individuels ne pèsent pas lourd. Mais ils ont droit de temps en temps à une visite du Technocentre.

Capital_Renault
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.