Un dégraissage très compétitif

Logo-Renault-détourné-7500-suppressions-emploisDepuis 2013, 5850 salariés ont quitté Renault sas (retraite, démission…). 2452 sont partis en GPEC (DA, mobilité externe…). Sur la même période, 734 personnes ont été embauchées. La perte est donc de 7568 emplois. L’objectif de l’accord compétitivité Renault de 2013 (7500 suppressions de 2013 à 2016) est donc atteint avec un an d’avance ! Pas étonnant que de nombreux secteurs soient en sous-effectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.