Trop de prix pour être honnête

Et une nouvelle médaille pour Ghosn, celle du « Grand Prix de l’Economie 2016 » que vient de lui décerner le journal patronal Les Echos. Dans le jury, tous ses amis étaient là : Denis Kessler, PDG de Scor et éminence grise du Medef, Mouna Sepehri, son bras droit chez Renault, un ex-gouverneur de la Banque de France, un dirigeant de la banque Morgan et leur suite de journalistes serviles. Il ne lui manque plus que la médaille du mérite agricole pour son vignoble libanais. Le pouvoir a toujours ses courtisans.ghosn_4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.