De l’intérim pas temporaire du tout

En février 2017, plus de 9000 intérimaires ont travaillé sur les sites Renault de l’hexagone. Un nombre qui ne cesse d’augmenter : ils étaient 5200 en moyenne en 2015, 7700 en 2016. Une courbe parallèle à celle de la MOP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.