De l’argent, il y en a…

Les caisses de Renault sont pleines : sa trésorerie atteint 10,1 milliards d’euros, auxquels s’ajoutent 3,5 milliards de lignes de crédit. Un niveau historique selon la direction ! Renault a remboursé complètement ses dettes au point d’avoir un montant net de liquidités (différence entre la trésorerie et les engagements financiers) de 1,492 milliards d’euros.
Il n’y a donc aucune raison de réduire les emplois et les salaires. Cet argent, qui provient de notre travail, devrait servir à investir dans la production et dans les projets, à embaucher, à améliorer les conditions de travail et à augmenter les salaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.