Le coût de la réduction des coûts

Auditionné de nouveau par la Commission Royal, Gascon parle sur Declic de « marges de progressions possibles en matière d’émissions ».
Renault s’engage à recalibrer les véhicules ramenés dans le réseau, en attendant d’intégrer le procédé SCR, déjà choisi par PSA, et évalué à 300 € par véhicule. Une économie qui a coûté cher à Renault… et à la santé de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.