Course au fric cash flow

« La course au Free Cash Flow, une protection pour l’avenir » veut nous convaincre Tavares sur son blog. Vraiment ? Obtenu en réduisant les effectifs et en intensifiant le travail, le FCF sert à payer les dettes, les dividendes et réaliser des opérations financières (rachats…). Si ça plait aux banques et aux marchés, cette course au fric n’est pas la nôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.