Les coups tordus de Renault et PSA

Les salariés du fournisseur automobile GM&S à La Souterraine, menacé de fermeture, ont été encore trahis. Le 21 mai, un communiqué du ministère de l’économie annonçait que Bruno Le Maire avait obtenu que Renault et PSA augmentent leurs commandes pour sauver le site. Ils avaient donc repris le travail et rangé les bonbonnes de gaz.

Jeudi 31 mai, ils ont appris que cette promesse ne sera effective qu’en… 2018, alors qu’ils doivent trouver un repreneur avant le 30 juin 2017. De quoi piquer un nouveau coup de colère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.