Condamné pour licenciement abusif

Samsic (la société de sécurité qui précédait Seris sur les sites Renault) a été condamné aux Prudhommes à verser 17 000 euros à un pompier du site Renault de Lardy licencié « sans cause réelle et sérieuse ». Il avait eu le tort de s’être opposé, avec ses collègues, à une dégradation des conditions de travail (polyvalence, nouveaux horaires…). Quant à Renault, il cautionne ce genre de pratiques car elles lui permettent de faire baisser ses coûts. 500 salariés de Renault Lardy avaient signé une pétition contre ce licenciement. Une solidarité qui a compté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.