Classique revisité

Dans un communiqué, la direction justifie la suppression du CEF (Compte Epargne Formation) par le « retour » à « une approche classique » permettant « d’entériner la réalisation de la formation sur le temps de travail effectif. ».
Jusqu’à présent, le CEF était utilisé illégalement pour des formations nécessaires à la tenue du poste de travail, qui doivent obligatoirement être prises sur le temps de travail effectif. L’« approche classique » n’est donc rien d’autre que la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.