CIFRE douleur

Renault refuse de verser la prime de précarité due aux thésards qui ne sont pas embauchés à l’issue de leur contrat CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche), comme pour tous les Contrats à Durée Déterminée (CDD).

Pourtant Renault a été condamné par les Prud’hommes en 2011 à verser cette prime à un jeune travaillant sous contrat CIFRE. Cette prime est de 10% de la rémunération perçue par le salarié durant son contrat. De quoi donner envie de ne pas s’assoir dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.