Chevauchement des calendriers

Une nouvelle réunion sur la compétitivité est prévue le 9 janvier. Objectif de la direction de Renault : boucler un accord d’ici la fin du mois. Au niveau national, des discussions sur le même thème ont lieu entre patronat et syndicats. Les projets du MEDEF et de Renault sont très ressemblants : flexibilité, baisse des salaires, mobilités imposées, précarité…
Mais les discussions prennent un peu de retard, et tout n’est pas joué : à condition de bousculer ces plannings en mettant la mobilisation à l’agenda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.