Chasse aux doublons à l’Ingénierie

71 % des salariés de l’Ingénierie France (5009 sur 7074) vont passer dans des directions convergées Renault-Nissan : toute la DE-S, la DE-T et la DE-M, des parties de la DE-V, de la DE-I et de la DE-P.
Des « synergies significatives » sont recherchées sur « l’ingénierie des systèmes et des composants élec-triques, la stratégie plateformes et développement des composants véhicules, la simulation numérique et les essais, l’ingénierie mécanique et les recher-ches et avant-projets ». Entendez : mise en concur-rence pour avoir les projets, réduction des coûts et des effectifs… Au TCR, des projets sont gelés en attendant de connaître la répartition du travail entre Renault et Nissan. A part ça, rien ne change.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.