Ceux de la Centrale ne désarment pas

Ça risque de chauffer : les salariés Renault qui travaillaient à la Centrale du TCR jusqu’à son externalisation chez Cofely en début d’année, attaquent Renault aux Prud’hommes : ils ont été reclassés, mais avec une baisse de salaire de 30 % environ. L’audience est prévue en janvier 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.