C’est le moment de passer à table

Elior a fait une enquête de satisfaction la semaine dernière. Aucune question sur les prix, quant aux questions sur les temps d’attente ou le confort, il suffit de venir manger un midi pour voir que les cantines sont saturées. Du papier gaspillé. A moins qu’il ne s’agisse de tester notre seuil de tolérance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.