Catégorie : l’étincelle du 23 mai 2017

Droit à la déconnexion : on a testé !

Renault a été une des victimes du « ransomware », le virus qui bloque l’accès aux fichiers en vue d’obtenir une rançon. Si les médias ont parlé des usines, le Technocentre n’a pas été épargné. Pour certains, comme au Design, la journée de lundi a eu des airs de récréation, le temps de remettre tout en ordre. Pour les équipes informatiques, c’était au contraire le coup de feu dès vendredi soir. Les PC industriels ont le plus souffert (bancs HIL et…

Accidents du travail : rien à déclarer !

La nouvelle direction HSE (Hygiène Sécurité Environnement), après celle du CRP, demande que les salariés se fassent accompagner par leur chef pour aller à l’infirmerie suite à un accident. Même s’il n’est pas le plus disponible ? Ou si ce chef veut les en dissuader pour ne pas faire baisser ses indicateurs ou parce qu’il est à l’origine du « pétage de plomb » de son subordonné ? Aucune loi n’oblige à aller à l’infirmerie avec son chef. On peut y aller seul, ou…

Les Labos partent en lambeaux

Aux Labos, après la chute de blocs de bétons et de dalles de faux-plafond, une grosse plaque métallique s’est décrochée la semaine dernière du mur extérieur d’un des patios. Elle est tombée du 2ème étage, au-dessus d’un coin fumeur. On est prévenu : fumer tue.

Un pont, c’est tout !

Vendredi 26 mai, le pont de l’Ascension est un jour de RTT collectif au Technocentre. Sauf au CRP, où la direction oblige les prestataires à venir travailler, et fait pression sur les Renault pour trouver des « volontaires ». RTT Collectif, ça veut pourtant dire RTT pour tout le monde !

Les mauvaises résolutions

Les adhérents à la mutuelle obligatoire Renault sont appelés à voter. Les résolutions sont très techniques. Mais gare aux résolutions 13 à 17 qui visent à « ratifie[r] les montants des cotisations ». Il s’agit de donner son avis sur ces montants, alors que la part employeur reste inférieure à 50 % pour la plupart des formules, contrairement à la loi. La mutuelle est obligatoire, lui donner quitus ne l’est pas.

Dialogue de sourds

La DE-V entame un « Dialogue sur la Qualité du Travail » (DQT), encadré par un cabinet d’experts en management, pour que les salariés se sentent « en santé » et soient « performants ». C’est un des dispositifs de l’accord compétitivité. On connaissait la démarche QVT, pour « Qualité de Vie au Travail ». Cette fois la « Vie » a disparu, pour laisser place à une énième version des vieux cercles de qualité. Chaque UET devra se réunir 2h avec un « animateur DQT », le CUET n’intervenant qu’à la fin.…

Carlos le slasher

Nissan a dévoilé le salaire de son PDG : 1,071 milliards de yens en 2016, soit 8,6 millions d’euros au cours actuel. Une misère ! Heureusement que Ghosn cumule un autre job.

De l’argent, il Yen a !

Nissan, qui a terminé son année fiscale en mars 2017, annonce un bénéfice net en hausse de 27 % à 5,6 milliards d’euros en 2016. Les résultats financiers de Renault vont en bénéficier à hauteur de 811 millions d’euros, contre 228 au 1er trimestre 2016. Mais pas de triomphalisme : Nissan prévoit une année 2017 difficile. Puisqu’on vous dit que c’est la crise !

Le prix du silence

Lors de son Assemblée Générale, la direction de VW a refusé de donner les résultats d’une enquête interne sur le Dieselgate aux actionnaires qui le demandaient. Mais elle leur a versé un dividende de 2 € par action (soit au total 590 millions d’€), contre 11 centimes l’an dernier. De quoi les aider à se pincer le nez.

GM&S : gare à l’étincelle !

Alors qu’ils menacent de faire sauter leur usine, les salariés de GM&S à La Souterraine ont été reçus par le nouveau ministre de l’économie, Bruno Le Maire. Celui-ci a annoncé que Renault et PSA seraient prêts à redonner davantage de commandes à leur fournisseur. Histoire de calmer la colère des 280 salariés de GM&S, au moins jusqu’aux Législatives. Tati ou Vivarte sont aussi en redressement judiciaire. Engie va supprimer 1900 emplois. Ford Blanquefort est en sursis, alors que Ford annonce…