Catégorie : bulletins 2016

Langue de bois

Pour la presse économique, c’est clair : « Renault demande davantage de flexibilité à ses salariés » (La Tribune), « Le projet de Renault pour gagner en compétitivité » (Les Echos)… Mais la direction de Renault préfère parler de « Contrat d’activité pour une performance durable » ou d’« Accord pluri-annuel » plutôt que d’accord compétitivité. Plus c’est enrobé,…

Décryptage

Quand la direction parle dans le nouvel accord compétitivité de « reconnaissance de la performance des salariés », il faut comprendre suppression des AGS (Augmentation Générale des Salaires). Quand elle annonce 3600 embauches, comprenez baisse des effectifs (Renault veut passer de 64 à 90 véhicules produits par salarié/an, à volume de production…

L’embrouille

Renault promet d’embaucher 3600 personnes de 2017 à 2019 au lieu de 3000. Mais la direction a aussi indiqué qu’une partie des embauches promises en 2016 serait réalisée en 2017. Et voilà d’où viennent les 600 embauches de plus pour 2017 !

Gascon persiste et signe

La semaine dernière, Gaspar Gascon a assumé ses propos sur l’Ingénierie devant les membres du Comité d’Etablissement de Guyancourt. Lors d’une réunion sur l’accord compétitivité, il avait traité de « ringards » les techniciens et ingénieurs qui « n’ont plus les compétences » et « bloquent le système ». Quant à celui qui passe un jalon…

Le management par la terreur

L’entretien préalable à licenciement à l’issue duquel un cadre du TCR est décédé le 25 novembre faisait suite à un rappel de véhicules. Ce genre de rappel (OTS) se multiplie : pas étonnant, vu la pression sur les délais et les coûts. Et à chaque fois la direction va chercher un…

Le mercenaire

Moinard, le directeur du CRP, part pour Douai. Personne ne regrettera ses méthodes militaires, son obsession des délais (au détriment de la sécurité et de la qualité), son mépris pour les salariés, son anti-syndicalisme… Après Sandouville et le CRP, Ghosn a dû le charger d’appliquer à Douai la cure de…

Le diable est dans les détails

La direction se félicite des bons résultats de la dernière enquête Hay. Il n’y a pas de quoi : 51 % des salariés sondés estiment que l’organisation du travail ne permet pas un « travail de qualité », 41 % ne comprennent pas comment leur « performance » est évaluée… Et le détail par pays et par…

Des cadres se rebiffent

La suppression du Compte Epargne Formation (CEF) en 2013 avait entraîné une réduction du temps de travail des APR et des ETAM de 7 mn/jour. Mais rien pour les cadres au forfait jour. Des cadres du TCR et de Lardy ont porté plainte aux Prud’hommes contre Renault afin de se…

Renault Bursa : la lutte continue

Des travailleurs licenciés de Renault Bursa en Turquie étaient au Technocentre la semaine dernière. Suite à une grève sur les salaires de 13 jours en mai 2015, 4500 salariés (sur 6000) de Bursa avaient quitté le syndicat unique et pro-patronal pour en créer un autre. La direction de Renault leur…

Une répression bien de chez nous

A Renault Bursa, la répression a été gérée au plus haut niveau. Le directeur de la Fabrication et membre du comité exécutif de Renault, Jose-Vincente de Los Mozos, a passé une semaine à Bursa début mars 2015 pour piloter les licenciements. Quant au DRH de Bursa, Tristan Lormeau, il est…

Sauvetage ou braquage ?

A peine arrivé à la tête de Mitsubishi, Ghosn a multiplié la rémunération des membres du conseil d’administration par trois. Histoire de les motiver pour imposer aux salariés un « vaste plan de restructuration »… et de se servir au passage.

L’anti-marché de Noël

Mardi 29 novembre, un rassemblement a eu lieu dans le hall de la Ruche à midi contre le nouvel accord compétitivité. En ces temps de marché de Noël, des initiatives affirmant que les salariés ne sont pas une marchandise, ça change !

Les AGS dans le collimateur

Il y a de bonnes raisons de se mobiliser, car pour les AGS, ça sent le sapin. Le 29 novembre à la 7 ème réunion sur l’accord de compétitivité, la direction a annoncé que les seules mesures collectives salariales seront les primes d’intéressement. Les syndicats qui signeront cet accord approuveront…

On ne marche pas

La direction prétend « remplacer la modération salariale par une politique salariale équilibrée » et « des niveaux d’augmentation [individuelle] cohérents avec le marché en France et avec la situation économique de l’entreprise ». Où est la différence ? Selon les lettres de transparence, les salaires Renault sont toujours trop…

Mort d’avoir voulu réduire les coûts

Brahim, un cadre du Technocentre de 44 ans, est mort à l’hôpital le 24 novembre, après avoir fait un malaise lors d’un entretien préalable à licenciement. Chef du département Ingénierie à l’usine Renault de Tanger jusqu’en août 2016, la direction l’aurait rendu responsable de la suppression d’une serrure du Lodgy,…

Contre-révolution numérique

« Le digital » serait, d’après la direction, un « levier pour améliorer le cadre de travail ». Et de promettre d’équiper les usines en Wifi, afin d’y garantir un « droit à la connexion » et de permettre de « recevoir l’info du groupe et de l’usine » sur…