Catégorie : bulletins 2011

Les grévistes de Samsic protègent leur pouvoir d’achat

Après ceux d’Isor à Renault Rueil, les salariés de Samsic à Lardy ont bien raison de lutter : après 3 jours de grève, ils ont obtenu une prime de 50 € mensuelle pour les hôtesses et de 100 € pour les agents de sécurité (qui devrait être incluse dans le salaire en 2012 pour ces derniers). Mais avec la renégociation des contrats de prestation, les cartes risquent d’être rebattues en 2012. Alors pour la sécurité de l’emploi et des salaires,…

Remue-ménage à TFN

Les salariés de TFN, qui s’occupent du nettoyage à Renault Lardy, entament leur 4ème semaine de grève. Ils demandent 2 € d’augmentation par heure, la revalorisation de certaines primes et des embauches. TFN a fait intervenir avec la complicité de Renault une équipe de nettoyage extérieure. En réplique, les grévistes, déguisés en Père Noël, ont défilé dans l’entreprise avec des hottes chargées de détritus. Et les syndicats de Lardy appellent les salariés de Renault à un rassemblement aujourd’hui. Renault a…

Renault s’engage, les emplois dégagent

Les salariés des Fonderies Du Poitou Aluminium (FDPA) d’Ingrandes dans la Vienne se sont remis en grève jeudi dernier dès qu’ils ont appris que Renault réduisait par deux ses commandes de culasses. Ce désengagement du principal client de FPDA mène tout droit à sa liquidation judiciaire. Le ministre de l’industrie Eric Besson avait pourtant assuré aux salariés que Carlos Ghosn s’était lui-même engagé à maintenir les commandes de Renault. Dur de savoir qui ment le plus aux salariés.

Une haynième enquête

Renault lance une nouvelle enquête sur la « motivation et la qualité du management » auprès de 21 000 salariés du groupe tirés au sort dans le monde. Et c’est encore le groupe Hay qui s’y colle. La dernière enquête en 2010 avait montré un manque de reconnaissance. Pour y remédier, la direction n’ a pas trouvé mieux que de distribuer des smartbox à la DIV, et maintenant des « mercis » à la DPSI ! Plus il y a…

Vol avec CEFraction

Renault persistant à débiter abusivement les Comptes Épargne Formation (CEF), plusieurs syndicats ont décidé d’aller en justice : la CGT, rejointe par la CFTC, porte plainte au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Nanterre et SUD aux Prud’hommes de Versailles. Lors de l’audience du 8 novembre, la CGT a demandé au TGI de faire interdire les débits abusifs du CEF par Renault et de recréditer les comptes débités pour des formations qui ne sont pas à l’initiative des salariés, imposées…

Quand ça va, ça ne va toujours pas

Des ventes en hausse de 6,7 % : les résultats du groupe Renault du 3e trimestre sont bons. Ce qui n’empêche pas la direction de diffuser des messages alarmants sur 2012 et les menaces de récession en Europe à cause de la crise des dettes. Le pire est toujours devant nous : c’est le leitmotiv de la direction pour justifier ses cures d’austérité. Il n’y a pas de raison que les salariés payent leur crise.

Mort dans d’atroces souffrances

Le 7 novembre 2011, la cour d’appel de Limoges a reconnu que Renault avait commis une faute inexcusable envers Raymond Dumas mort en 2006 d’une asbestose, une maladie liée à l’inhalation d’amiante durant ses 36 années d’activité à Renault Billancourt, dont une partie à l’atelier 57. « De la gêne respiratoire à l’étouffement malgré l’appareil à oxygène, de l’affaiblissement à un délabrement physique total, Raymond a vécu au cours des cinq dernières années de sa vie une déchéance progressive et…

Merci qui ? Merci DPSI !

Dans une vidéo, la Direction de la Performance du Système Industriel a découvert les bases de la reconnaissance et de la motivation : dire bonjour et merci ! Le « salarié exemplaire » aura en plus un cadeau « merci DPSI » de son manager, comme les smartbox données à la DIV. On a évité le bon point.

Ascenseur en panne

Renault va modifier les filières de promotion des ETAM au statut cadre. La direction présente ce système comme un « ascenseur social pour les ETAM à potentiel ». Un potentiel dont elle est la seule juge, selon ses seuls critères. Bilan : la stagnation salariale pour la majorité des ETAM et pour une minorité, le passage cadre reste un parcours du combattant. C’est tout le système qui est à revoir.

Ras-le-bol des bas salaires et du sous-effectif

A Lardy, les salariés du nettoyage de TFN sont en grève depuis lundi dernier. Hier lundi, les agents de sécurité de Samsic s’y sont mis aussi. A Rueil, les salariés du nettoyage d’Isor viennent de faire une semaine de grève…. A chaque fois, les revendications portent sur des augmentations de salaires et d’effectifs. Sans compter les inquiétudes liées au renouvellement des contrats de prestation. Partout les problèmes sont les mêmes : et si on s’y mettait tous, prestataires et Renault…

FDPA : la force de la grève

Après avoir obtenu le retrait du « plan de compétitivité » qui aurait entraîné une baisse de 25 % des salaires, les salariés des Fonderies Du Poitou Aluminium (FDPA) près de Châtellerault ont repris le travail à l’issue de 8 semaines de grève. Maintenantt le tribunal de commerce, qui administre l’entreprise depuis le dépôt de bilan par Montupet, laisse 6 mois pour trouver un repreneur. Et si repreneur il y a, rien ne garantit qu’il ne cherche aussi à baisser…

Le mensonge permanent

Christian Estrosi, l’ex-ministre de l’industrie, a dénoncé sur France Info jeudi dernier « le mensonge permanent des dirigeants de Renault », coupables à ses yeux de « faire produire par Nissan les batteries électriques de l’usine de Flins » et de ne jamais tenir leurs engagements. Et il en connaît un rayon. Mais le scandale est que les embauches prévues auront non seulement au moins un an et demi de retard, mais qu’elles passeront de 550 à 220. Et les…

Carlostéopathie

Mardi 18 octobre, Carlos Ghosn a rencontré des représentants syndicaux au Technocentre. Au menu : inquiétudes, doutes et mécontentement des salariés de Guyancourt … et propos généraux du PDG. Qui n’empêchent pas les poussées de fièvre : le lendemain, 150 salariés se sont à nouveau rassemblés dans la Ruche pour un compte rendu syndical de la rencontre. Une bonne mobilisation pour se faire entendre : rien de tel pour la santé !

Gamme over

Le report du plan gamme se confirme. Sont concernées la gamme 15/40 (reportée de 1 à 12 mois selon les projets, 6 mois pour l’Espace Concept), ainsi que les gammes I et M0. Des reports liés au Contrat Renault 2016 qui limite les dépenses de Recherche et Développement (R&D) et d’investissement (Capex) à 9 % maximum du Chiffre d’Affaire. Un objectif financier à courte vue : le chiffre d’affaire dépend des ventes qui sont liées au renouvellement de la gamme…

Des embauches !

Les embauches viennent d’être gelées à la DGAIQ (Direction Générale Adjointe Ingénieries et Qualité). Celles qui n’ont pas été signées sont bloquées, même si tous les obstacles avaient été passés (tests, entretiens…). Les candidats devront chercher ailleurs ou attendre… le dégel. La faute selon la direction au manque de départs dans la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences). Pourtant début 2011, la direction centrale donnait dans la GPEC un objectif de 1 600 embauches dans l’ingénierie/tertiaire sur 3…

Gamme boys

Suite au gel des embauches et au report du plan gamme, beaucoup se demandent ce qu’ils vont devenir. A commencer par les intérimaires et les prestataires dont les contrats se terminent en décembre. Renault va-t-il refaire le coup de 2008 et les virer pendant les fêtes de fin d’année ? La direction croit peut être jouer à la « gamme boy ». L’occasion pour les salariés, Renault ou pas, de lui rappeler qu’ils ne sont pas virtuels.