Catégorie : l’étincelle du 18 octobre 2011

Carlos gone, Carlos back

« Il n’y a qu’un seul patron chez Renault et c’est moi. ». Accusé de ne pas assez se consacrer à Renault et trop à Nissan, Ghosn lance une opération de charme visant à « reconquérir » Renault. Il annonce dans les médias qu’il sera « davantage présent en France…

A la dérobée

Carlos Ghosn cherche aussi à redorer son blason auprès des syndicats. Il reçoit ceux du Technocentre aujourd’hui mardi 18 octobre, mais après 17h30. Histoire de ne pas de se faire interpeller par plusieurs centaines de salariés comme l’an dernier, le 4 octobre 2010, lors de sa venue dans les ateliers…

Monsieur 10 % au Technocentre

Les rassemblements de protestation des salariés du Technocentre ont fini par obliger Ghosn à tenir sa promesse, faite le 4 octobre 2010, de revenir au TCR. Celui-ci va donc rencontrer des représentants syndicaux. Ghosn va-t-il faire encore des discours et des promesses ? Ou répondre aux revendications salariales répétées de…

Le PERCO qui fait du jus de chaussette

Espoir déçu pour les fans du PERCO, le Plan d’Épargne Retraite Collectif que Renault vient de finaliser. Le salarié qui en aura les moyens pourra verser dans le PERCO des jours de CTI, de CEF, des UPA, son intéressement ou des versements volontaires. Mais l’entreprise n’abondera que de 25 %…

FDPA : leur combat, c’est le nôtre

Alors que les salariés des Fonderies Du Poitou Aluminium (FDPA) près de Châtellerault entament leur 7e semaine de grève contre un plan qui baisserait de 25 % leur salaire, Montupet, qui a racheté FDPA en 2009, vient de déclarer hier la Fonderie en cessation de paiement. Une étape vers la…

Pour débuter le rattrapage de salaire

Renault a jusqu’au 31 octobre pour négocier sur la prime dite « sur les dividendes » promise par Sarkozy. Cette prime, exonérée de cotisations sociales jusqu’à 1200 € par salarié, n’est obligatoire que pour les entreprises de plus de 50 salariés qui ont versé des dividendes supérieurs aux deux années…

Des bus à la Saint-Glinglin-en-Yvelines

Longues attentes et retards fréquents : la correspondance à la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines, résultat de la suppression de la desserte directe du TCR des bus 500, est synonyme de galère pour nombre de salariés, qui voient leur temps de transport augmenter. La direction avait pourtant juré que les temps de…

La Sovab contrainte de reculer

Après 12 jours de grève, les salariés de la Sovab à Batilly (Lorraine), filiale à 100% de Renault, ont repris le travail hier lundi 17 octobre. La grève fait suite à l’annonce d’une montée en cadence du Master. Réplique des grévistes (400 sur 1700 salariés en CDI) : 1 000…