Catégorie : bulletins

Pas de frontières pour la classe ouvrière !

L’été dernier, Macron prétendait qu’il voulait ne plus voir « personne dans la rue d’ici la fin de l’année ». L’hiver arrive, avec les premières neiges. Et le gouvernement fait le contraire : au lieu de loger les sans-abris, il leur fait la chasse jusque dans les centres d’hébergement d’urgence. Par peur des contrôles policiers, les familles sans papiers n’auront d’autre choix que de dormir… dans la rue. Une chasse aux pauvres Une circulaire du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb demande aux préfets…

Indépendance de la presse : le challenge

Pour Noël, Carlos Ghosn vient de s’offrir un cadeau à 5 millions d’euros en achetant 40 % du groupe de presse Perdriel, propriétaire notamment du magazine Challenge. Cet achat serait motivé par le besoin de trouver des contenus pour occuper les futurs occupants des véhicules autonomes : Renault fournira la voiture et le journal qui va avec ! Challenges pourra en toute indépendance vanter les mérites de son co-propriétaire et de son empire industriel. Le lendemain de ce rachat, Challenges faisait déjà sa…

Père Fouettard

Face à la saturation des parkings du Technocentre, la direction a fini par prendre des mesures : elle a fait installer des barrières pour interdire de se garer sur les pelouses, menace d’envoyer à la fourrière les véhicules « ventouses », et a même commandé des sabots supplémentaires ! Pour avoir des places en plus, il faudra faire sa lettre au père Noël et attendre la rénovation du TCR.

Prestaphobie

Face au manque de place de stationnement, la direction a son coupable : ce serait la faute aux milliers de prestataires qui viennent quotidiennement travailler à Guyancourt. Évidemment, elle se garde bien de remercier tous ces indésirables qui lui permettent de tenir à flot les projets en cours étant donné la charge de travail et le sous-effectif, et dont la plupart n’ont même pas de bureau pour travailler. Et si les prestataires n’étaient pas prêts à se taire ?

Retour vers le présent

A la gare de Versailles Chantiers, il n’est pas rare de devoir attendre debout dans le froid le passage de 3 ou 4 bus successifs pour le Technocentre avant de pouvoir monter et trouver une place, le plus souvent debout et entassé les uns sur les autres. Des conditions de transports qui poussent des collègues à prendre leur voiture, ce qui aggrave encore la saturation des parkings. Des bons vieux bus, même pas autonomes, ni connectés ou électriques, ce n’est…

La faim justifie les moyens

L’insuffisance des infrastructures ne touche pas que les parkings ou les bureaux. Dans les cantines, les files s’allongent et les places disponibles deviennent difficiles à trouver. Toujours selon la direction, la faute en reviendrait aux salariés qui viennent tous manger à la même heure, ou à ceux qui apportent leur gamelle et encombreraient le self. Des salariés qui mangent le midi, y a pas idée !

ACE toux : c’est la saison

ACE2 (prononcez « essetou »), c’est formidable ! Ce nouvel environnement de travail intègre les derniers produits Microsoft : Office265, Yammer, le Cloud… Sauf qu’il n’est pas compatible avec de nombreuses applications métiers. La direction promet que tout sera réglé mi-2018. Des mois de galère pour ceux qui ont déjà migré et pour les équipes Support. Quant aux autres, il est urgent d’attendre.

Talon d’Agile

Lors de la convention de la Direction Informatique Renault (DI-R), les directeurs ont annoncé comme objectif de réaliser 100 % des projets de la DI-R avec la méthode Agile en 2018, au lieu de 70 % en 2017. La direction de l’Ingénierie ne jure plus que par Agile également. Boucles courtes, déploiement plus rapides avec ensuite des mises à jour (release) successives… Et ce sont les utilisateurs qui essuient les plâtres, comme pour NewPDM. Un peu de souplesse dans l’Agile serait le…

Un intéressement pas désintéressé

Tous les salariés Renault ont reçu un courrier à leur domicile leur demandant de choisir avant le 8 janvier s’ils voulaient percevoir la prime d’intéressement établissement… qui sera connue en février. Une absence de réponse équivaut à laisser la BNP Paribas placer sa prime pendant au moins cinq ans sur des produits financiers. Comme s’il n’y avait que ça à penser pendant les fêtes.

Pas de trêve pour les profiteurs

Il n’y a pas de petits profits : la direction de Renault pour maximiser ses marges va mettre la totalité des intérimaires de Sandouville en inter contrat pendant les 10 jours de fermeture de fin d’année. A la différence des sous-traitants, les intérimaires ne sont pas payés en inter contrat. Au Technocentre, même s’il y a beaucoup moins d’intérimaires, c’est aussi le cas. De quoi passer de super fêtes de fin d’année !

One Plane Summit : l’écologie qui sert le profit

La semaine dernière, Macron s’est pavané dans une mascarade de forum écolo devant un parterre de banquiers et de multinationales. Le but de la fête ? Booster la « finance verte », c’est-à-dire convaincre les patrons qu’investir dans des secteurs « durables » peut rapporter gros. Pas difficile d’imaginer comment les États font pour appâter les investisseurs : crédits d’impôts et autres cadeaux fiscaux, voire même produits financiers « verts » pour spéculer « durable ». La seule solution écologique pour l’avenir, ce n’est pas de verdir les bénéfices, mais…

Enquèt’Haython

Depuis le lancement de l’enquête Hay, la direction suit son taux de participation comme le lait sur le feu. Chaque jour, la société Hay transmet à Renault le nombre de salariés ayant répondu par direction. Des relances sont ensuite cascadées depuis la direction centrale pour traquer les resquilleurs jusque dans les UET ! Le but est d’avoir une participation supérieure à l’an dernier pour que la direction s’en auto-glorifie, sans que cela ne change rien aux problèmes pointés dans l’enquête…

Déformation du plan

Les Métiers Days de la DEA-T ont été inclus dans le plan de formation. Ces présentations (de courtes présentations par des collègues de leur propre métier) sont pourtant loin d’être de vraies formations professionnelles. Une manière d’augmenter le taux de réalisation du plan de formation à moindre coût.

Les obsédés du processus

Les salariés de l’Ingénierie méconnaitraient-ils les processus de l’entreprise ? Ne les respecteraient-ils pas assez ? Les problèmes de qualité ne viendraient-ils pas de là, alors que se profile l’exigence de certification des centres d’Ingénierie ? La direction en semble convaincue, et lance à marche forcée des formations sur les processus, comme à la DEV. Comme s’il n’y avait aucun rapport entre le non-respect de ces processus et le fait qu’on travaille dans l’urgence, en subissant régulièrement réorganisations internes, externalisations…

Déménagement couleur locale

Les salariés de la Supply Chain, qui doivent déménager à Vélizy en 2018, ont passé un entretien avec leur N+1 pour faire le point sur leurs difficultés liées au déménagement. Lors de celui-ci, une couleur a été choisie pour qualifier la situation de chacun : vert (pas de problème), orange (aide à la mobilité contestée) ou rouge (cas difficile, pas de solution). Et que compte faire la direction quand le feu est au rouge ou à l’orange : elle s’arrête…

Le joyeux Noël des directeurs

De Los Mozos, directeur des Fabrications et de la Logistique et membre du Comité exécutif de Renault, vient de vendre 5 309 « actions de performance », versées gratuitement et régulièrement aux dirigeants du Groupe.