Catégorie : l’étincelle du 4 juin 2019

Fin de la trêve électorale

À peine les bureaux de vote bouclés, gouvernement et patronat n’ont pas attendu 48 heures pour multiplier les annonces de suppressions d’emplois. Bruno Le maire, chargé du service après-vente, s’est rendu hier à Belfort sur le site de General Electric qui veut supprimer 1044 postes. Accueilli sous les huées et les sifflets par 900 personnes, dont des gilets jaunes, le ministre de l’économie a tenté de rassurer les salariés en leur montrant que le gouvernement était de leur côté. Peine…