Catégorie : Rueil/Lardy

Pas de prescription pour le mensonge

Une partie du site Renault de Rueil, rachetée par la mairie, est en cours de démolition. Le désamiantage a commencé en novembre dernier. La direction avait pourtant assuré pendant des années qu’il n’y avait pas d’amiante. Plusieurs salariés de Rueil sont morts de cancers, de nombreux autres sont malades, tous…

Transparent comme un nuage de CO2

Pourquoi la Répression des Fraudes, qui dépend du ministère de l’économie dirigé par Macron, a-t-elle perquisitionné à Renault Lardy, au Technocentre et au Siège ? Mystère. Macron assure que cela n’a aucun lien avec les tests de pollution menés par le ministère de l’écologie, et que ses services ont effectué…

Amiante : Renault devra indemniser une veuve

La veuve d’un salarié décédé en 2010 d’un cancer bronchopulmonaire recevra 90 000 € de dommages et intérêts.   La condamnation de Renault, l’ancien employeur de son défunt époux, pour « faute inexcusable », ne lui a pas redonné le sourire. Christine Cavé apprécie cependant que la justice ait fini…

Renault Lardy : sous la « compétitivité », la grogne

Chez Renault, depuis le « plan de compétitivité » signé en mars 2013 par une brochette de syndicats (CDFT, CFE-CGC et FO) malgré une série de journées de grève, les mesures se succèdent. Dans le cadre des 8 600 suppressions d’emplois prévues, les centres techniques sont cette fois largement touchés…

Forte mobilisation pour soutenir Philippe Gervais, menacé de licenciement

Vendredi 19 décembre 2013, plus de 200 salariés se sont rassemblés à 10h devant le bâtiment de la direction de Renault Lardy pour soutenir Philippe Gervais, à l’appel des syndicats CGT, SUD et CFDT. Beaucoup de discussions entre salariés, de la colère et une grosse mobilisation étant donné le nombre de présents sur…

Tentative de suicide à Lardy

Mardi dernier, un salarié de Renault Lardy s’est donné deux coups de couteaux au L11, sans arriver heureusement à ses fins. Initialement au contrôle moteur, il a enchaîné 4 postes en 3 ans. Mutations forcées suite à des réorganisations, boulot infaisable, absence de moyens… A l’évidence pour ses collègues, c’est…