Beaucoup de bruit pour rien

Les annonces individuelles des augmentations de salaire et des primes ont commencé la semaine dernière. Un non évènement pour beaucoup d’ETAM vu les miettes, surtout au regard des bénéfices de Renault et des salaires de Ghosn et des membres du Comité Exécutif. L’individualisation des rémunérations creuse les écarts, au détriment de ceux qui gagnent le moins. Vite : le retour des AGS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.