Au pays des bisounours

Quand la direction communique sur l’Observatoire des Emplois et des Compétences du 19 septembre, ça donne ça : « les perspectives compétences de chaque métier » permettront à chacun de « mettre en œuvre son propre projet professionnel », grâce à des « parcours de formation, de reconversion, la construction de parcours professionnels intra et inter métiers »…
Dans la réalité, ce sont des mobilités forcées ou bloquées, des collègues qui partent du jour au lendemain, une absence d’accompagnement des salariés, des secteurs en surcharge ou en sous-charge, des réorganisations permanentes… On ne doit pas vivre dans le même monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.