Attaque générale

E2F2 : c’est le nom de code du plan de réduction des coûts et des effectifs lancée par la direction centrale de Renault. L’« Efficience Economique des Frais de Fonctionnement » (E2F2) concerne le tertiaire (Commerce, Marketing, Vente, Après Vente, Comptabilité, Ressources Humaines, Informatique…) mais aussi les fonctions supports de l’Ingénierie et de la Fabrication. Exemples : le plan « Vitesse » à l’informatique fixe un objectif de 27 % de gain de productivité d’ici 2016. Ou le transfert d’activité vers RNTBCI dans le cadre de la mutualisation entre la France et l’Inde. Ou encore celui de la comptabilité à Orléans (mutualisation des tâches « délégables » entre Renault sas, RCI et RRG)…
Pour défendre nos emplois et nos conditions de travail, il ne faudra pas se laisser saucissonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.