Argent public, appropriation privée

Oublié l’« Œil du 20h » de France 2 dénonçant la façon dont Renault détourne les plafonds du Crédit Impôt Recherche (CIR), la direction demande dans chaque service de repeindre des activités en cours ou programmées en dépenses éligibles au CIR en 2016.
En 2015, Renault avait touché 143 millions d’euros au titre du CIR. Un record étant fait pour être battu, les « vaches à lait » ont de beaux jours devant elles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.