Après le trompe-cycle, le mouchard

Le président de VW USA, auditionné par une commission parlementaire, a rejeté la responsabilité de la fraude sur « un petit groupe d’ingénieurs », que VW a suspendu. Selon lui, la direction n’a jamais autorisé cette fraude. Les grands groupes capitalistes, c’est une grande famille soudée, avec de vrais chefs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.