AG et dégarnie

Vendredi dernier, l’AG des actionnaires de Renault n‘a pas fait recette (sauf pour le salaire de Ghosn). Les actionnaires présents ou ayant votés par correspondance représentaient 57 % des actions Renault. Les absents savaient sans doute à quoi s’en tenir sur la démocratie actionnariale. Les décisions sont prises ailleurs. Le contrôle réel sur la marche de l’entreprise, les salariés devront l’imposer autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.