A quoi ça sert de faire des bénefs ?

En 2013, Renault a fait 1,2 milliard de marge opérationnelle (3 % du chiffre d’affaire) et 586 millions d’euros de bénéfice net. Mais qu’est-ce que ça rapporte aux salariés à part des destructions d’emplois, le gel des salaires et la détérioration des conditions de travail ? Il est temps que ça change.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.