Flins : les intérimaires se rebiffent

A Flins, Renault emploie 1750 intérimaires pour 2100 salariés en CDI. Des intérimaires dont la direction use et abuse. Résultat : 350 d’entre eux ont débrayé vendredi 13 novembre en recevant leur fiche de paie, rejoints par une centaine de salariés Renault.
En fait, cela fait longtemps que les intérimaires se plaignent des « oublis » sur leur paye (heures sup et samedis travaillés non payés, primes de nuisance, de douche ou de nuit non versées…), sans compter les retards de paiement. Et comme rien ne bougeait…
La direction se plaint que la grève lui a coûté 500 véhicules. Elle n’a que ce qu’elle mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.