Jour : 7 juin 2016

Tous ensemble, on les fera reculer !

Gattaz, Valls, Hollande et bien d’autres ont tout essayé en termes d’intox : les grévistes qui prennent « en otage » la population, le chantage sur « l’image de la France » avec l’arrivée de l’Euro ou l’appel à la fin des grèves en solidarité avec les victimes des inondations… Rien n’y fait. La majorité de la population continue à penser que la responsabilité de la situation incombe au gouvernement. Le gouvernement met la pression Le gouvernement cherche une porte…

Dur métier

Des « Amphis Métiers » sont proposés pour « partir à la découverte de l’ingénierie ». La DEA-P fera son amphi en juin. La DEA-T a ouvert le bal en mai, offrant de nombreux postes en mobilité interne. L’occasion pour le DRH de l’Ingénierie de déclarer aux salariés « Soyez curieux, osez, allez voir en dehors de votre direction » et aux managers « Laissez faire et ne bloquez pas pour des problèmes de ressources. » Et « si vous…

Pas d’inversion de la courbe de l’emploi

En 2015, l’établissement de Guyancourt a connu 241 recrutements externes, et 41 mutations de filiales. Contre 468 départs en DA, 68 mobilités externes et une trentaine de créations d’entreprise. En 2016, environ 200 embauches sont prévues à l’ingénierie et 110 dans le tertiaire, tous sites confondus. La direction prévoit que malgré les embauches, les effectifs vont encore diminuer. Les problèmes de mobilité vont donc continuer.

Home sweet home

Entre les inondations, les routes ou la ligne SNCF Paris-Versailles coupées, venir travailler est, pour certains, une grosse galère. Une bonne raison de faire du télétravail en restant chez soi.

Inondations au Techn’eau centre

Au Gradient, l’escalator de la cantine est en panne car inondé par la pluie. Dans le hall de la Ruche, les seaux servant à collecter l’eau qui tombe de la verrière ont tendance à se multiplier. Etc. Le TCR est un grand navire qui prend l’eau, entre défauts de conception et économies sur la maintenance des bâtiments. Une catastrophe qui n’est pas toujours naturelle.

Mutuelle obligatoire : saison 2

Suite au mécontentement général et à la dernière loi de financement de la Sécurité Sociale, la direction a dû revoir l’accord sur la mutuelle obligatoire. Dans l’avenant qu’elle propose aux syndicats la part employeur passera à 38 €, l’employeur prendra en charge l’augmentation annuelle des cotisations liée à celle du plafond de la Sécu (mais juste pour 2 ans), et l’affiliation des ayants droit ne sera plus obligatoire (mais celle des salariés le restera). Les formules Duo et Famille sont…

Renault Maubeuge (MCA) : licencié pour avoir fait grève

Un salarié de l’usine MCA de Maubeuge, filiale de Renault, vient d’être licencié pour avoir fait grève contre la loi Travail le 17 mars 2016. Selon la direction, le fait qu’il ait été seul en grève cons-tituerait un « abus manifeste du droit de grève ». Un appel syndical permettait pourtant à tous les salariés du département de faire grève. 1000 salariés du site, sur 1500, ont signé une pétition de soutien. Après la répression des grévistes de Bursa, la…

Ambiance CRS à Douai

A Renault Douai, la direction a fait venir les CRS pour déloger des salariés et des militants syndicaux qui diffusaient des tracts contre la loi Travail à l’entrée de l’usine le 26 mai. Elle leur a même offert le café ! La direction menace maintenant de poursuites judiciaires ceux qui feraient « entrave à la liberté de travail ». Elle a même averti l’ensemble des salariés qu’ils auraient des retenues financières en cas de retard à la prise de poste.…

Pas de répit contre la loi Travail

Jeudi 2 juin, des salariés de Renault Cléon ont bloqué l’accès camion de l’usine pour protester contre la loi Travail. Vendredi 3 juin, ceux de Lardy ont accroché une banderole « Renault Lardy contre la loi Travail » sur un pont au-dessus de la N20. Dans les deux cas, les témoignages de sympathie ont été nombreux. N’en déplaise au gouvernement et au patronat, l’opposition à la loi Travail reste tenace.

Les informaticiens font le bug

A Renault Trucks Villeurbanne, les effectifs sont passés de 5500 à 4000 en 4 ans. Une saignée que Renault Trucks veut amplifier en supprimant 163 emplois grâce à l’externalisation de la division informatique. 93 salariés ont refusé de passer chez le repreneur et sont menacés de licenciement. Sauf que le Tribunal Administratif vient d’annuler la procé-dure. Un premier bug dans le plan de la direction.

Débrayages chez PSA : un bon départ

A l’annonce des mesures du nouvel accord compétitivité chez PSA, 2300 salariés ont débrayé, dont 1000 à Mulhouse. Tavarès a dû reculer sur certaines mesures, mais conserve l’essentiel. A moins que la mobilisation ne s’amplifie !

Merci à ceux qui ont donné !

La collecte pour L’Etincelle réalisée il y a 15 jours aux entrées du Technocentre a permis de récolter 315 €. De quoi financer les prochaines parutions ! N’hésitez pas à prendre contact avec nos diffuseurs, ou à visiter notre site internet.