Mois : mai 2015

Vive la lutte des travailleurs de Bursa

Jeudi 14 mai, les travailleurs de l’usine Renault Oyak de Bursa en Turquie (4800 salariés) se sont mis en grève pour refuser un accord signé par le syndicat jaune Turk Metal qui impose 3% d’augmentation de salaire jusqu’en 2017, alors que leur pouvoir d’achat vient de perdre 20% suite à la dévaluation de la Livre Turque (LT). Ils demandent : la garantie écrite qu’aucun gréviste ne sera licencié, que le syndicat Turk Metal soit chassé de l’usine et que des…

Après l’oeil du 20h, l’oreille du sénateur

Suite au reportage de France 2 « L’oeil du 20h » démontrant que Renault utilisait des filiales afin d’augmenter le montant de son Crédit Impôt Recherche, Thormann (directeur financier de Renault) et Gascon (directeur Ingénierie) étaient auditionnés le 20/05 par la commission d’enquête du Sénat sur la « réalité du détournement du CIR ». Mais pour les sénateurs « il y avait beaucoup d’affabulations à l’égard de ce qu’est Renault » dans ce reportage. Et d’envisager de convoquer le président…

Petits mensonges entre amis

Thormann l’a martelé devant les sénateurs : « Le CIR a permis à Renault de ne pas fermer de site en France, et de créer des emplois en France ». Comme si Rueil n’avait pas été fermé et que l’accord de compétitivité ne prévoyait pas 2500 suppressions d’emplois dans la R&D ?! Qu’importe, les sénateurs n’avaient aucune envie de vérifier.

Maitre chanteur : fonction sensible

Thormann toujours, s’est plaint aux sénateurs du coût trop élevé de la R&D alors que « la recherche et le développement comptent parmi les activités les plus faciles à délocaliser car elles ne nécessitent au fond de ressource autre que l’intelligence et le talent des ingénieurs. » Et des directeurs financiers, ça se trouve aussi facilement ?

Pour la liberté de s’organiser

Les 5000 salariés de Renault-Oyak à Bursa (Turquie) sont en grève depuis jeudi 14 mai. Et leur mécontentement n’est pas que salarial. Les cadences imposées pour produire la Clio 4 sont infernales : 65 véhicules/heure contre 30 à Flins. Quant au syndicat unique et obligatoire de l’usine, Turk Metal, c’est une mafia au service des patrons. Renault a voulu licencier des salariés pour avoir osé démissionner de ce syndicat qui avait signé un accord salarial au rabais. Les grévistes ont…

Lalonde route contre le réchauffement

Brice Lalonde est annoncé au TCR. Le conseiller spécial de Hollande pour le développement durable viendra présenter l’enjeu des négociations sur le climat (COP21). Preuve que le réchauffement a aussi lieu entre gouvernement et patronat. Mais pour limiter le réchauffement climatique, la com’ et le marketing des grosses entreprises ne suffiront pas. La surproduction et la destruction de l’environnement sont inscrites dans les gènes de la course au profit et du capitalisme, même repeint par du greenwashing.

Vive la mondialisation des luttes !

Face à la grève à Bursa, le directeur des opérations Eurasie de Renault a déclaré que « si nous voyons l’instabilité arriver, nous reconsidérerons notre investissement. » Que ce soit en France, en Roumanie, en Espagne ou en Turquie, le chantage à l’emploi est désormais la vraie spécialité de Renault.

Billy the kwid, le hors la loi du CO2

Kwid, la nouvelle voiture ultra-low cost fabriquée par Renault en Inde, ne pourrait pas être commercialisée en l’état en France : pas aux normes de sécurité (ni airbags, ni ABS, ni ESP) et trop polluante (elle ferait exploser le malus écologique). Ne pas être regardant sur les émissions de CO2 en Inde n’empêche pas de se faire mousser en France.

Nissan-Renault : même combat

Nissan a contribué pour 494 millions d’euros aux résultats financiers de Renault, au 1er semestre 2015. Des millions qui proviennent, chez Nissan comme chez Renault, de l’exploitation des travailleurs.

Il faut le dire en quelle langue ?

C’est la nouvelle mode des documents de travail en anglais. Et tant pis pour ceux qui ne sont pas bilingues. Cet usage obligé de l’anglais a été pointé du doigt par les médecins du travail comme une des sources de stress. Mais ça continue. Il faut croire que la direction ne comprend pas le français.

Quand la pentecôte est raide

Depuis 2004, si le lundi de Pentecôte n’est pas travaillé, il doit être rattrapé. A Renault, la direction ponctionne un jour de RTT collectif. Cette journée de solidarité avait rapporté à l’État 2,43 milliards d’euros en 2014. Solidarité avec qui déjà ?

Non au plan social chez Renault Trucks

Renault Trucks, a annoncé 512 suppressions d’emploi (en plus des 500 déjà réalisés l’année dernière), alors que les ventes et les bénéfices sont en hausse. Les salariés ont réagi par la grève : ils étaient 800 mobilisés, dont bon nombre de salariés des bureaux. Les actionnaires empochent les bénefs et les salariés pointent au chômage : inacceptable !

Turquie. Grève dans l’usine du constructeur automobile français Renault

Pour exiger une hausse de leurs salaires, plus de la moitié des salariés de l’usine Renault en Turquie ont commencé une grève dans la nuit de jeudi à vendredi. Plus de la moitié des quelque 5 000 salariés de l’usine du constructeur automobile français Renault à Bursa (nord-ouest de la Turquie) ont cessé le travail vendredi pour exiger une hausse de leurs salaires, a-t-on appris auprès de la direction. Grève dans une usine Renault de Turquie par 20Minutes   Les ouvriers…

Le « modèle anglais » de Cameron : un modèle anti-ouvrier

La City de Londres a salué d’une hausse de ses indices la large victoire du Premier ministre conservateur britannique Cameron. Après une législature, le parti conservateur dispose désormais de la majorité absolue au Parlement. Des deux côtés de la Manche, les réactionnaires exultent, vantant le « modèle anglais » : taux de chômage de 5,5 %, 2 millions d’emplois privés créés depuis 2010 pour 743 000 emplois publics supprimés… Les chiffres de ce soi-disant succès sont répétés en boucle. Les…

Après Hay, l’enquête des médecins

Les médecins du travail de l’établissement, qui ont présenté leur rapport annuel au CE du 29 avril, tirent de nouveau la sonnette d’alarme sur les Risques PsychoSociaux : hausse des cas de « surstress », de « dépression », d’« épuisement professionnel » (burn-out)… En cause : une « organisation devenue pathogène », la « surcharge de travail » due au « sous-effectif chronique dans certains secteurs », la « multiplication des projets concomitants » ou la « complexité du…

Très Mauvais pour la Santé

Un médecin déplore également que des écrans, claviers et souris déportés ne soient « pas automatiquement fournis avec les ordinateurs portables » car « de nombreux troubles musculo-squelettiques (TMS) seraient ainsi évités ». La station d’accueil fournie avec le portable a aussi disparu. La chasse aux coûts, c’est mauvais pour le cou !