Mois : septembre 2014

Super journée : promesse de Gascon

Gascon, le nouveau directeur de l’Ingénierie, a annoncé le retour de la journée de l’équipe, avec cette année une visite en équipe du Mondial de l’Auto. Auparavant, chacun avait une entrée gratuite et était libre d’y aller (ou pas) avec ses proches. Cette année, il faudra y aller avec son UET avec pour mission de visiter certains stands. Et de faire un rapport ?

Optimum : l’essayer n’est pas l’adopter

Certains services utilisent les missions Optimum pour mettre des salariés à l’essai sur des postes qui n’ont rien de temporaires. Après l’intérim, la période d’essai : c’est la précarité optimum.

Suicide au Plessis : la loi du silence

Pierre, un technicien Renault de 54 ans qui travaillait à la relation clientèle de la Direction après-vente, a été retrouvé pendu, lundi 8 septembre, dans des toilettes du bâtiment Arcade au Plessis. Consigne a été donnée sur place de ne pas en parler, « par respect pour le défunt ». Manière d’organiser le black-out sur ce suicide, qu’on a appris uniquement par la presse. Il faut au contraire faire la lumière sur les raisons qui ont poussé Pierre à mettre…

Rueil dans nos mémoires

La direction a organisé une course à pied entre Rueil et Guyancourt à l’occasion du transfert des salariés du CTR au TCR (900 salariés de Rueil arrivent au Technocentre en septembre). Tout un symbole ! La fermeture définitive du site Rueil va en effet faire courir de nombreux salariés, mais dans les transports. Certains ont d’ailleurs préféré partir en GPEC pour éviter des temps de trajet à rallonge et la valse des réorganisations. Renault s’était pourtant engagé dans l’accord compétitivité…

Démissionné contre sa volonté

Un salarié PEI du TCR a eu la surprise de recevoir une lettre recommandée de son employeur lui annonçant que sa démission était acceptée, alors qu’il n’a jamais voulu démissionner ! Le lendemain, sa voiture de fonction garée dans la rue disparaît. Il alerte la police, qui contacte PEI, qui confirme avoir pris le véhicule à l’insu du salarié… Après avoir licencié en mai 4 salariés à Lardy pour des motifs fallacieux, la direction de PEI se croit tout permis.…

Baisse de la sécurité… de l’emploi

Seris a remporté le nouvel appel d’offres sur la prévention/sécurité au TCR. Exit donc Samsic début novembre. Sécurité, restauration, maintenance, nettoyage… : les salariés sont mis en difficulté régulièrement à chaque appel d’offres, au gré de la politique de réduction des coûts de Renault. Ça suffit.

Flins : tué par l’insécurité

Un intérimaire qui travaillait pour un sous-traitant a fait une chute mortelle de 12 mètres à Renault Flins, le 12 août dernier. Absence de filet de protection, de formation du salarié… : les règles de sécurité n’ont pas été respectées, ni par la société prestataire, ni par Renault qui a fait courir le bruit que l’intérimaire était en train de téléphoner ou qu’il n’avait pas fixé son harnais. Histoire de se dédouaner.

Vague de grève en Corée

En Corée après Hyundai et Kia, les travailleurs de Renault Samsung Motors se battent pour leur salaire gelé depuis deux ans (en plus des réductions d’effectif). Ils ont refusé une augmentation de 48 € proposée le 29 août suite à des débrayages et demandent l’intégration des primes de production dans leur salaire, soit 90 €/mois. Et ils ont raison.

Suicide d’un salarié sur le site Renault du Plessis-Robinson

Un salarié de Renault âgé de 54 ans s’est suicidé lundi sur le site du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), sans que les raisons de son geste soient pour l’heure connues, a indiqué mardi l’entreprise. Employé au service des relations clients, l’homme a été découvert mort par pendaison lundi matin par des collègues. Entré chez Renault en 1980, il était marié et père de deux filles. Le premier suicide sur ce site tertiaire « C’est un choc tant pour sa famille que pour…

Mutuelle obligatoire : une participation de Renault inférieure à 30 % en moyenne

Depuis novembre 2013, la direction de Renault négocie avec les organisations syndicales la mise en place d’une couverture complémentaire santé obligatoire (*). Les salariés de Renault n’ont été que très peu informés sur le contenu de ces négociations. La direction et certains syndicats ont même annoncé aux salariés qu’ils ne les informeront qu’une fois leur décision prise. Mardi 9 septembre 2014, la direction a présenté au vote des élus du Comité Central d’Entreprise (CCE) de Renault sas un accord sur…

Renault Flins : un travailleur tué par l’insécurité

Pendant l’arrêt de la production en août, à l’usine Renault de Flins, un travailleur intérimaire travaillant pour une entreprise sous-traitante a été victime d’un accident du travail. Il est décédé à la suite d’une chute de douze mètres du toit de l’atelier des Presses. L’arrêt de l’usine est l’occasion pour la direction de faire réaliser des travaux d’entretien et de modernisation des locaux vétustes, l’usine datant de 1952. C’est dans ce cadre que ce travailleur intervenait pour poser des «…

Gouvernement des patrons, épisode 3

Après un changement de casting, le mauvais film continue. Le nouveau gouvernement Valls entre en scène, pour continuer la même politique… en pire pour les travailleurs. Le scénario sera fondamentalement le même, comme l’a annoncé Hollande : avec le pacte de responsabilité, continuer à servir les patrons. « J’aime l’entreprise, j’aime l’entreprise » a proclamé Valls, lors de l’université d’été du Medef avant d’y être ovationné… Un banquier au ministère de l’économie : tout un symbole Juste avant sa nomination,…

De quoi faire mentir Gattaz

Alors que ses ventes en Europe augmentaient de 18,1 %, Renault a annoncé 749 millions de bénéfices nets pour le premier semestre 2014. Pourtant à entendre le MEDEF, c’est la crise pour les patrons…

Actionnaires choyés, salariés à la diète

Chaque salarié Renault va toucher 100 € brut de « prime de partage des profits » avec sa paie de septembre. Quelle générosité ! La loi oblige Renault à verser une prime car les dividendes versés aux actionnaires en 2014 sont en hausse par rapport aux deux années précédentes. La prime par contre a diminué : 150 € en 2011, ça devait être déjà trop !

Plein aux as

Ghosn a gagné chez Nissan 995 millions de yens sur l’année fiscale 2013-2014, soit 7,2 millions d’euros. Ses 3 millions d’actions Nissan lui ont aussi rapporté 684000 € de dividendes. Indécent.    

Les maux pour le dire

Que les cadres qui n’ont pas eu d’augmentation (62% selon la lettre de transparence) sous prétexte que leur salaire était trop élevé par rapport à leur job grading, soient rassurés : « Le fait d’avoir une rémunération fixe supérieure au marché peut aussi être considéré comme un élément rassurant » (réponse de la direction à une question DP de juillet). Traduction : soit heureux avec ce que tu as et ferme-la.