Mois : mai 2014

Les mai… saventures

Vive le mois de mai : ses jours fériés, ses ponts du vendredi… Mais pour les salariés en temps partiel qui ne travaillent pas le vendredi, c’est 3 jours de congé de perdus. Leur capital temps collectif n’est  pas débité ces jours-là, certes. Mais comme ces jours de RTT restent bloqués dans ce compteur, ils ne sont pas prêts d’en revoir la couleur.

Les forfaits du forfait jour

Suite à une série de recours en justice qui ont donné raison à des salariés en forfait jours, le patronat de la fédération Syntec (qui regroupe les sociétés d’Ingénierie, de services informatiques ou de conseils) a dû signer un avenant à la Convention Collective de cette branche pour mieux encadrer les forfaits jours. Cet avenant précise que la durée minimum de repos de 11h entre deux séances de travail « n’a pas pour objet de définir une journée habituelle de travail…

Pas de quoi faire la fine bouche

Nissan vient d’annoncer un bénéfice net de 2,9 milliards d’euros pour l’année fiscale 2013-2014, en hausse de +14% par rapport à l’an passé. C’est moins bien que les autres constructeurs japonais, selon les analystes du secteur. Mais c’est toujours beaucoup mieux que l’augmentation de notre salaire.

Un salarié du Technocentre dans les élections Européennes

Le 25 mai 2014, nous sommes appelés à voter pour envoyer des députés au parlement européen. Marc Tzwangue, salarié chez Renault depuis 32 ans et militant au Technocentre depuis sa construction, sera présent sur la liste NPA d’Ile-de-France conduite par Olivier Besancenot. Une autre bonne raison de voter NPA