Jour : 28 avril 2014

« Ils » ne servent à rien, « ils » nous coûtent cher… Licencions les actionnaires !

  Alors que les formulaires de déclaration d’impôt parviennent dans nos boîtes aux lettres, il n’est pas inutile de rappeler que, contrairement à une idée reçue, les étrangers en paient aussi. En 2009, les 5,3 millions d’étrangers vivant en France ont payé 3,4 milliards d’euros d’impôt sur le revenu. Mais les étrangers contribuent encore davantage au budget de la Sécu. Toutes branches confondues (maladie, retraite, chômage), ils ont versé, toujours en 2009, 32,6 milliards d’euros. Au total, les étrangers ont…

Carlos awards

Les « president awards » (prix du président) avaient lieu hier à l’amphi Gorges Besse. Les gagnants ont été choisis parmi les 10 nominés de chaque catégorie (dirigeants et collaborateurs), pour avoir « contribué de façon exceptionnelle à la performance de l’entreprise ». Ils ont eu droit à un trophée, une poignée de main et une photo avec Ghosn (comme chez Mickey). De l’émulation à moindre coût

Grandes manœuvres et petites rallonges

La direction a fixé des quotas pour les Augmen-tations Individuelles (AI) des ETAM (qu’elle s’est bien gardée de communiquer publiquement) : 1 % d’AI (pour 30 % des ETAM), 2 % (pour 10 % des ETAM) ou 3 % d’AI (pour 10 % des ETAM). La prime de 500 € brut doit être versée à 40 % des ETAM. Ce qui veut dire qu’au moins 10 % des ETAM n’aura rien. On est loin du compte, d’autant plus qu’en 2013, c’était 0 % d’AGS et d’AI. Au N+1 de choisir…

Les passages cadre encore dévalorisés au 1er avril : ce n’est pas un poisson

Sous prétexte de simplification, les possibilités de passer cadre ont été réduites : 108 ETAM Renault France ont été promus cadres en 2013 contre 177 en 2012. Les revalorisations de salaire ont aussi été revues à la baisse au 1er avril : de 18 à 12 % pour les diplômantes, et à 4 % pour les qualifiantes. D’où des différences de traitement entre des ETAM ayant suivi les mêmes cursus : ceux qui ont été promus cadres entre fin 2013 et début 2014 ont été…

Trop sérieux pour jouer au yoyo

L’action Renault a gagné 25 % depuis le 1er janvier 2014. Son cours fait du yoyo depuis l’introduction de Renault en Bourse en 1994 : 120 € en 2007, 10 € en 2009, autour de 70 € aujourd’hui… Qui peut prévoir la suite ? Une évolution déconnectée de la valeur de la production, et des réalités quotidiennes des salariés. Et un système qui fragilise entreprises et emplois. Renault a vécu longtemps sans être coté en Bourse. Il est toujours temps d’en ressortir.

Les parasites

Lors de l’Assemblée Générale des actionnaires du mercredi 30 avril, ces derniers vont se voter le versement de 502 millions d’euros de dividendes, soit 72 % du bénéfice net de Renault en 2013. Depuis 2011, les actionnaires auront empoché 1,4 milliards d’euros de dividendes. Voilà où des économies rapides et efficaces pourraient être faites.

Les Actionnaires Anonymes

Pas facile de savoir qui possède le capital de Renault. L’Etat français et Nissan en ont 15 % chacun. Daimler, 3,1%. Les salariés et retraités Renault, 2,6 %. Renault, 1,28 %. Mais quid des 63 % actions restantes, c’est-à-dire de leur majorité ? Elles seraient partagées entre des actionnaires individuels (10 %) et institutionnels (53 %). Parmi eux, Norges Bank (un fonds pétrolier norvégien) et The Capital Group Companies (un des trois plus gros fonds de pensions au monde) avec près de 5 % chacun. Mystère sur les…

Renault tiré par l’Europe

« L’Europe se prépare à un fort rétablissement », selon Ghosn. Les marchés émergents régressent alors que le marché européen a cru de 8,2 % au premier trimestre 2014. Les ventes de Renault y progressent même de +17,7 %. Dans le reste du monde, celles-ci baissent de 7,9 %, voire de 30 % en Asie-Pacifique. La baisse du marché Européen avait servi de prétexte à la direction de Renault pour imposer des accords dits de « compétitivité » en France et en Espagne. Cette baisse étant passagère, il…

Les patrons voyous du nettoyage

Les deux salariés de PEI Lardy mis à pied ont finalement été licenciés, malgré trois semaines de grève et l’intervention de l’inspection du travail. PEI les accuse désormais d’avoir cherché à monter les salariés contre leur direction, ainsi que de vol de matériel et de produit (alors que c’est PEI qui ne les fournissait pas !) dans le but de nuire à la société. La direction de PEI menace maintenant de licencier deux chefs d’équipe de Lardy. Leur tort ? Avoir participé…

Renault-Trucks en grève

La direction de Renault-Trucks (filiale de Volvo) a annoncé un plan de suppression de 1300 emplois (dont 800 intérimaires et prestataires) en France, alors que les ventes sont en hausse et que l’entreprise fait des bénéfices. Les salariés étaient en grève jeudi pour défendre leurs emplois. A Renault-Trucks comme ailleurs, un même mot d’ordre : interdiction des suppressions d’emploi !