Jour : 12 novembre 2013

Volontaires, désignez-vous !

Dans la boite à questions de la DEQIG d’octobre 2013 sur Intranet, J-M Billig, le nouveau directeur de l’ingénierie, répond aux questions « sur les mobilités qui accompagneront les cas d’activités externalisées. Très concrètement, les collaborateurs concernés pourront choisir sur la base du volontariat, entre plusieurs possibilités : poursuivre dans leur métier en allant chez le partenaire, se reconvertir dans une fonction de pilotage de l’activité externalisée, se réorienter vers une activité cœur de métier. » Le pilotage concernera au…

Workpackage : avec ou sans salarié ?

Workpackage : avec ou sans salarié ? Au Comité d’Etablissement du 29 octobre, la direction a fait un « point d’avancement sur l’indentification des activités et des compétences cœur et non cœur de métier ». Une redescente est prévue : amphis management, réunions de service… 17 sociétés ont été choisies pour externaliser les activités non cœur, formant 17 workpackages. Les salariés de ces secteurs qui perdront leur travail pourraient s’y faire embaucher. En négociant un nouveau contrat de travail, et…

Des départs non remplacés

Sur l’établissement de Guyancourt de janvier à septembre 2013, 202 salariés ont opté pour une dispense d’activité, 107 ont démissionné, 54 sont toujours en mobilité externe, 187 sont partis en retraite, 40 sont en congé sabbatique, 12 en congé création d’entreprise… Sur la même période, 18 salariés ont été embauché en CDI. La pompe à dégraisser est en marche.

Des congés durs à la détente

Depuis l’accord compétitivité, les congés de détente (1 ou 2 jours de congés acquis par mois lors des grands déplacements) ne sont plus capitalisables, comme de nombreux autres congés. Ils doivent désormais être pris chaque mois, ou au mieux cumulés par trimestre à condition que le N+1 soit d’accord. Sinon ils sont perdus. Bonjour la détente !

Les étrennes de la direction

Les nouveaux calendriers 2014 ne tiennent pas debout tellement ils sont fins. Exit aussi le logo Renault. A force de vouloir faire des économies, la direction va-t-elle bientôt passer sur les plateaux vendre ses calendriers comme les facteurs ?

Règlements de compte à Barbouzeland

Alors qu’il est le seul mis en examen dans la vraie-fausse affaire d’espionnage, Dominique Gevrey, l’ancien responsable de la sécurité, a porté plainte contre la direction de Renault : elle aurait fabriqué des documents pour lui faire porter le chapeau. Christian Husson, l’ex-directeur juridique du Groupe, était convoqué par le juge d’instruction mercredi dernier. Il pourrait être mis en examen pour « faux ». Gevrey, Husson : qui sera le prochain sur la liste ?

Monopoly

Nissan, qui prévoyait 420 milliards de yens de bénéfices pour l’exercice fiscal 2013-2014, vient de réviser ses prévisions à 355 (2,67 milliards d’euros), soit quand même plus que l’année dernière (342 milliards). Une baisse toute relative donc, mais amplifiée par la Bourse où les actions Nissan et Renault ont chuté. Les traders ont aussi répercuté des rumeurs de conflits internes au sein de la direction de Nissan. Ils sont si sensibles aux rumeurs, ces traders. Nissan a tout de même…

Des coqs en pool

Après Tavares, Ghosn a supprimé le poste de numéro 2 de Nissan. Ses fonctions sont désormais assurées par 3 directeurs. Un pool de directeurs, comme fait récemment à Renault pour les assistantes. Mais pas avec le même salaire.

Traitement disciplinaire

Une salariée du TCR s’est tuée en sautant d’un train aux Etats-Unis lundi 4 novembre. « Visiblement perturbée, se déplaçant sans arrêt de siège en siège, elle rendait les autres passagers nerveux, ont raconté des témoins. Un contrôleur a tenté de la calmer. Mais elle s’est soudain levée, a traversé le wagon en courant, a ouvert une porte et s’est jetée du train. » Stéphanie, jeune ingénieure de 31 ans, travaillait aux Labos. Mal notée, elle était sous le coup…